Aide sociale aux Personnes Âgées

Qui peut en bénéficier ?

Les personnes qui remplissent les conditions suivantes :

  • avoir 65 ans (ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail) ;
  • être dépourvues de ressources suffisantes pour assurer le coût d’un hébergement en maison de retraite ou avoir des ressources inférieures à un certain plafond ;
  • être françaises ou résider en France depuis 15 ans au moins avant l’âge de 70 ans.

 A noter : les personnes étrangères en situation régulière et résidant en France peuvent bénéficier de l’allocation simple à domicile ainsi que de l’allocation différentielle au titre de l’aide sociale aux personnes handicapées.

• Quels sont les avantages ?

La gamme des prestations offertes par l’aide sociale aux personnes âgées est très diversifiée.

On peut citer :

  • l’allocation simple versée à ceux qui ne perçoivent aucune pension vieillesse ;
  • l’aide ménagère à domicile ;
  • la participation aux frais de repas dans les foyers-restaurants ;
  • l’allocation représentative de services ménagers ;
  • la prestation spécifique dépendance ;
  • L’hébergement en collectivité.

Les personnes handicapées peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale (allocation compensatrice) ainsi que les personnes malades quel que soit leur âge.

• Quelles sont les démarches à entreprendre ?

  • Déposer une demande au centre communal d’action sociale (ou bureau d’aide sociale) ;
  • Fournir une copie de la déclaration de revenus ou un certificat de non-imposition, une pièce justificative du montant de la pension que l’on reçoit, la liste des personnes tenues envers soi l’obligation alimentaire.

• Bon à savoir

L’aide sociale est assortie de deux contraintes :

  • la récupération sur succession ;
  • l’obligation alimentaire : les personnes tenues à l’obligation alimentaire doivent participer, selon leurs moyens, au financement des prestations d’aide sociale (excepté pour les services d’aide ménagère).