« DES FLEURS QUI S’OUVRENT EN MARS, ON N’EN A QUE POUR LE REGARD…».

« Des fleurs qui s’ouvrent en mars, on n’en a que pour le regard…»

Ce dicton populaire dont les origines se perdent dans la nuit des temps a parfaitement été illustré cette année à L’Aubetine…

En-effet, nombreux sont nos ainés qui, à l’occasion de la fête des Grands-Mères, ont réalisé de magnifiques compositions florales.

En ce début de printemps ce fut une réelle joie pour les participant(e)s de jouer les « apprenti(e)s-fleuristes ».

Et que dire du plaisir qu’ont pris toutes les Résidentes et tous les Résidents non seulement à contempler mais également à sentir les aromes dégagés par ces splendides bouquets !